Qu’est-ce qui arrive en cas de décès après ma retraite?

Lors du départ à votre retraite, votre conjoint ou conjointe décide s’il veut ou non avoir droit, en cas de votre décès, à une rente de conjoint survivant; celle-ci est égale à 60 % de votre rente; cette rente lui sera versée jusqu’à la fin de sa vie. Cette option réduit d’environ 15 % de votre rente.

Si votre conjoint ou conjointe renonce à son droit d’une rente de conjoint survivant, votre rente n’est pas réduite. Dans tous les cas, le Régime garantit le versement de la valeur de la rente pour une période minimale de 5 ans : en cas de décès, votre rente restante est versée à cotre conjoint ou conjointe ou, à défaut, à vos bénéficiaires désignés ou à votre succession.

Vous pouvez également étendre cette garantie à 10 ans, ce qui peut constituer une alternative attrayante et moins coûteuse que la rente de conjoint survivant (voir la question suivante).