Est-ce qu’il y a un risque que je perde de l’argent?

Non, les rentes promises sont garanties. Dans le volet prestations déterminées, la Loi fait en sorte que la rente déjà acquise pour le service passé est protégée.
Si le Régime devait être confronté à de mauvais rendements, la rente de chaque membre actif ou retraité pour le service passé serait supportée collectivement par le groupe. On pourrait reporter l’indexation des rentes des personnes participantes actives et retraitées tant que la situation financière ne sera pas rétablie; cela pourrait éventuellement se traduire par une augmentation du taux de cotisation (cotisation d’équilibre) pour combler le déficit sur un certain nombre d’années.

Pour plus d’informations sur l’indexation et la cotisation d’équilibre, voir la Politique de financement et d’utilisation des surplus.

Pour le volet des cotisations additionnelles, le risque est a priori le même que dans un REER classique. Les mesures de prudence et de conservatisme ainsi que le soin apporté à la sélection des gestionnaires et des personnes expertes devraient réduire ce risque, mais sans jamais l’éliminer complètement. Il faut rappeler ici que 60 % des actifs du Régime sont investis dans des actions, lesquelles sont volatiles.